Viande de porc interdite d’importation en RDC : le producteur a été identifié

Le producteur de la viande de porc en provenance des Pays-Bas, interdite d’importation, de commercialisation et de consommation sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo, a été identifié et le lot incriminé déterminé. Le ministre d’Etat au Commerce extérieur, Jean-Lucien Busa, a donné cette précision mercredi 27 février à Kinshasa après sa rencontre avec une délégation de l’Union européenne.

Cette précision de la délégation de l’Union européenne est consécutive à l’alerte sur le danger d’intoxication à la viande de porc importée des Pays-Bas en novembre 2018. Guillaume Chartrain, chef de délégation adjoint, assure que le danger de l’intoxication de la viande n’est pas sur toutes les viandes de porc produites par les Pays-Bas :

« C’est vraiment un problème, comme je dis, qui est conjoncturel, qui est circonscrit à un lot précis, à un producteur précis. Je crois que le reste des produits alimentaires venant de Pays-Bas sont excellents à la consommation. »

Malgré ces assurances, la RDC devrait renforcer son système de contrôle, d’après le ministre d’Etat Jean Lucien Busa. « J’ai instruit l’Office congolais du contrôle de renforcer sa vigilance et de rendre urgent le contrôle de toutes les viandes qui viennent en particulier des Pays-Bas », a-t-il annoncé.

D’après les informations qui lui sont parvenues, « le danger n’est pas imminent ; d’autant plus que c’est circonscrit à un lot. » Le producteur a été identifié et l’adresse de l’importateur en RDC est connue, selon la même source.

Mais, en même temps, la RDC devrait prendre des précautions utiles, pour épargner les Congolais du risque de contamination. Une mission sera par ailleurs diligentée sur terrain pour suivre la filière de cet importateur qui a été identifié, a poursuivi Jean Lucien Busa.

RadioOkapi

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *