Une tonne de bonbons et biscuits avariés saisie à Lufu

L’Office congolais de contrôle (OCC) a saisi, le week-end dernier, une tonne de bonbons et biscuits impropres à la consommation, au poste frontalier de Lufu, à près de 100 km à l’Est de Matadi (Bas-Congo). Le chef de poste de l’OCC, Théophile Seluvani, qui a livré cette information à Radio okapi a indiqué que ces produits, venus de la Chine, seront incinérés ce mardi 15 avril.

 Il a expliqué que la même cargaison de bonbons et biscuits avait été interdite d’entrée en RDC en 2009 , sur décision du gouvernement congolais.

bonbon biscuit

Théophile Seluvangi a accusé les propriétaires de ces produits d’avoir changé l’emballage de ces bonbons et biscuits pour tenter à nouveau de les faires entrer sur le sol congolais, cinq ans après la première saisie.

« En 2009 sur la même frontière, l’OCC avait mis la main sur les produits en provenance de la Chine et portant des emballages de couler verte. Cinq ans après, nous avons vu les mêmes produits en provenance de la Chine avec des emballages modifiés. On a essayé de faire entrer encore ces produits sur le territoire congolais actuellement de couleur chocolat », a dénoncé cet inspecteur de l’OCC.

Il a invité les opérateurs économiques à ne pas tuer la population avec des produits avariés.

Théophine Seluvangi a, par ailleurs, assuré que l’OCC veillera à ce que les instructions du gouvernement soient appliquées même si les importateurs changeaient à nouveau l’emballage de ces produits.

Ce n’est pas la première fois que des importateurs tentent de faire entrer des produits impropres à la consommation par le poste frontalier de Lufu. En juin 2013, l’OCC y avait saisi plus de 2 800 sacs de farine de maïs avariés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *