REVUE DE PRESSE (du mercredi 13 mars 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« L’ACP » titre à sa une :’’ Le Chef de l’Etat s’entretient avec une délégation de la FIDH’’. Le tabloïd indique que le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi, s’est entretenu mardi à la Cité de l’Union Africaine avec une délégation de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) venue lui parler de ses priorités en RDC.

« La Manchette » titre à sa une :’’Tshisekedi, appelé à purifier le secteur privé’’. Pour le quotidien, un état des lieux rigoureux sur le fonctionnement du secteur privé congolais s’impose au nouveau Président de la République. Sur ce, le secteur privé congolais est totalement bancal par la faute de certains opérateurs économiques qui y exercent. Ainsi l’idée d’un état des lieux du secteur privé ; ici réclamé, sera salvatrice de la dignité des travailleurs congolais aujourd’hui mis en état d’esclavagisme qui ne dit pas son nom.

« L’ACP » titre à sa 4ème page :’’ Un message du Président Felix-Antoine Tshisekedi transmis à son homologue rwandais Paul Kagame’’. Le bulletin indique que le directeur du cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe s’est rendu mardi 12mars 2019 à Kigali, capitale du Rwanda, où il est allé remettre un message du Président Felix-Antoine Tsisekedi à son homologue rwandais.

« Lamuka : vers le retrait de Katumbi !» annonce « La Prospérité » à sa une. Le quotidien constate que la réunion évaluative que doivent tenir les représentants de Lamuka dans la capitale belge se fait continuellement décalée sous les positions politiques incertaines de ces derniers. D’abord le 05 mars ensuite le 09 et maintenant le 20.Sur ce, le combat de « la vérité des urnes » que mène Martin Fayulu parait actuellement du côté de Moïse Katumbi et ses acolytes.

« Le Phare » titre à sa une :’’ Le FCC en fête……. le peuple inquiet’’. Le quotidien indique que c‘est l’euphorie dans le camp du FCC qui vient de se rendre maitre de 20 provinces sur les 24 où ont été organisées, le lundi 11 mars 2019, les élections des membres des bureaux des Assemblées Provinciales. Sur ce, pendant que les sociétaires de la famille politique de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila, savourent une victoire électorale que ne leur conteste personne, l’inquiétude se fait grandissante du côté du peuple.

« L’ex-Majorité Présidentielle s’empare de 20 sièges sur 24 mis en jeu aux Assemblées provinciales » constate « Le Soft International » à sa 9ème page. Le Front commun pour le Congo (FCC) s’est octroyé la présidence de la majorité des Assemblées provinciales lors des élections qui ont été organisées par la CENI le 11 mars dans le pays. Au moins 20 assemblées sur les 24 où l’élection se tenait seront dirigées par la plateforme FCC de l’ex-président Joseph Kabila.

« La Manchette » annonce à sa 12ème page :’’La coalition de Kabila remporte la quasi-totalité des Assemblées provinciales ‘’.Le journal indique que le Front Commun pour le Congo (FCC),la coalition dirigée par l’ancien président Joseph Kabila, a remporté le 11 mars la quasi-totalité des présidences des Assemblées provinciales, posant ainsi la question de la marge de manœuvre de l’action de Félix Tshisekedi et de son gouvernement dans les provinces. Cette victoire est une nouvelle démonstration que la majorité parlementaire appartient bel et bien au FCC. C’est aussi une preuve matérielle de la discipline, la loyauté et du respect des idéaux prônés par Joseph Kabila par tous les élus et les cadres du FCC.

Dans une autre optique, « Le Soft international » écrit à sa 4ème page : « les menaces directes de l’administration américaine ». Le journal indique le Secrétaire d’Etat adjoint Tibor Nagy a prévenu que les sanctions annoncés par les Etats-Unis à l’encontre de personnalités congolaises accusées de corruption, de fraudes, de violences lors du processus électoral, « ne sont pas les dernières ». D’où de prochaines salves de sanctions qui cette fois-ci, l’a fait entendre à demi-mot, Tibor Nagy pourrait directement toucher M. Kabila et sa famille.
« Le Soft International » informe quant à lui à sa une : « l’étau se resserre ». Le tabloïd rapporte que l’américain Tibor Peter Nagy est arrivé. Si le processus démocratique n’a pu respecter les standards internationaux, qu’importe. Il aura été le plus démocratique que le pays ait jamais organisé depuis son accession à l’indépendance, ne cesse de répéter le Secrétaire d’Etat adjoint américain en charge des Affaires africaines, Tibor Peter Nagy Jr revenu sur le continent pour la deuxième fois.

‘’ Immondices : miroir de Kin-la –poubelle’’ écrit « Le Phare » à sa 2ème page. Le journal informe qu’il y a 12 ans lorsque la ville de Kinshasa avait accueilli un nouveau gouverneur et une nouvelle Assemblée provinciale. Beaucoup d’espoirs semblaient permis pour une solution définitive ou partielle de plusieurs de ses problèmes dont celui de l’insalubrité. Sur ce, force est de constater que la capitale de la RDC a conservé jalousement, son statut de ville là « plus sale du monde » selon un sondage produit en son temps par TV5 Monde. Et au journal d’ajouter que ce verdict qui paraissait comme un mépris à l’endroit de ses gouvernants et de ses habitants, c’est malheureusement confirmé au fil du temps.

‘’Pierre Jacques Chalupa a tiré sa révérence’’ note « Le Phare » à sa 5ème page. Le quotidien indique que Prince Epenge, président de son parti « Action pour la démocratie et le développement du Congo (ADD) » a déclaré dans un communiqué que Pierre Jacques Chalupa est décédé le lundi 11 mars dans la soirée à l’hôpital du Cinquantenaire d’un cancer.

Toujours à ce sujet, « La Prospérité » titre à sa 3ème page :’’ Jacques Chalupa tire sa révérence à l’âge de 71 ans’’. Le journal informe que logé depuis quelques semaines à l’hôpital du cinquantenaire, c’est aux alentours de 20 mars, heures locale, que Jacques Chalupa a rendu son dernier souffle.
« L’Office des Routes n’a pas droit à l’erreur’’ note « Le Phare » à sa 7ème page. Le journal indique que le numéro Un de l’Office de Routes, l’Ingénieur Herman Sakrima , a tenu une importante séance de travail avec les directeurs provinciaux à qui il a donné des directives claires à tous ses hôtes pour que ces derniers et leurs collaborateurs mettent tout en œuvre pour garantir le succès du programme d’urgence de 100 jours de Félix Tshisekedi, volet routes.

II. ACTUALITES INTERNATIONALES

Rwanda

« La Manchette » renseigne à sa 8ème page :’’Le Rwanda invite M. Macron au 25ème anniversaire du génocide ‘’.Le journal révèle que le Rwanda a invité le président français Emmanuel Macron à assister le 7 avril à la commémoration du 25ème anniversaire du génocide, l’événement à l’origine d’un quart de siècle de tensions entre les deux pays dont les relations se réchauffent depuis quelques mois. S’il devait accepter l’invitation, Macron, serait le deuxième président français à se déplacer à Kigali depuis le génocide.

Algérie
‘’ L’Opposition dénonce un « complot », la majorité salue « l’apaisement »’’ note « Le Phare » à sa 13ème page. Le quotidien indique qu’aussitôt annoncées, les mesures prises lundi soir par le Président Bouteflika, le report de l’élection présidentielle, renoncement à un cinquième mandat, nomination d’un nouveau gouvernement –ont été spontanément dénoncées par l’Opposition et applaudies par les partis de l’Alliance présidentielle.

ONU
‘’ Crash de l’Ethiopian Airlines : « triste jour » pour l’Onu qui a perdu 21 membres de son personnel ‘’ note « La Prospérité » à sa 12ème page. Le quotidien indique que 21fonctionnaires des Nations Unies ont péri dimanche dans l’accident d’avion du vol 302 de la compagnie Ethoipian Airlines.

« La Manchette » note à sa 9ème page :’’Les Boeing 737 MAX frappés par une avalanche d’interdiction de vol ‘’ .Le journal informe que l’agence européenne de la sécurité aérienne a décidé que le ciel européen sera désormais fermé aux vols des avions Boeing737 MAX, après le crash de l’un d’entre eux en Ethiopie le deuxième en moins de six mois impliquant cette nouvelle génération d’appareils. Plusieurs pays européens avaient déjà enclenché leur procédure d’interdiction, faisant eux-mêmes suite à des pays d’Asie, d’Amérique, d’Océanie et du golfe, de la Malaisie à l’argentine.

USA
‘’ Aux USA, des passagers refusent d’embarquer à bord du Boeing 737 MAX’’ écrit « Le Phare » à sa 14ème page. Le journal indique que si la Chine cloue au sol ses 96 exemplaires de 737 MAX 8, alors SouthWest, American et United Airlines devrait assurer le peuple américain sur le fait que leur flotte de 737 MAX 8 est prête à voler ou alors les clouer au sol. Sur ce, la panique gagne les exploitants de cette ligne.

SERVICE COMMUNICATION ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *