REVUE DE PRESSE (du mardi 29 janvier 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« La Tempête des Tropiques » titre à sa une : ‘’Félix Tshisekedi encouragé par Moise Katumbi ‘’.Le journal signale que trois étudiants et un policier ont été tués lors des échauffourées intervenues le dimanche 27 Janvier à Lubumbashi. Des policiers venus pour restaurer l’ordre n’ont pas manqué de tirer sur les étudiants protestant contre la coupure d’eau et d’électricité. Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a vite réagi en exigeant l’interpellation du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi. Moise Katumbi, de son côté a déploré la répression dans le sang des étudiants et encourage un procès public. Il encourage la procédure entamée par Félix Tshisekedi.

« L’ACP » signale à sa une :’’ Aubin Minaku fait rapport au Président Félix Tshisekedi’’. L’ancien Président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku a indiqué avoir fait rapport que le fonctionnement de la 2ème législature au Président Félix Antoine Tshisekedi, au cours d’un entretien lundi à la Cité de l’UA. « Je suis venu pour faire rapport étant donné que l’Assemblée nationale ouvre ses portes aujourd’hui » a-t-il dit, ajoutant qu’il va remettre le marteau de la direction de l’hémicycle au secrétaire général de l’Assemblée nationale qui convoquera une plénière afin que le doyen d’âge et les deux plus jeunes députés nationaux puissent constituer le bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

« Le Phare » titre à sa une :’’Affaire Unilu, le Chef de l’Etat frappe fort !’’ Fraichement entré en fonctions le vendredi 25 janvier 2019, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi est contraint de sortir de nouveau de sa réserve. En effet, saisi en urgence du dossier de la mort de trois étudiants et un policier le dimanche 27 janvier à l’Unilu, suite à une manifestation de la communauté universitaire contre la coupure d’eau et d’électricité pendant trois jours et au réajustement de frais académiques par le ministre de tutelle, il a instruit son directeur de cabinet Vital Kamerhe, de mettre de l’ordre dans la boutique. Dans cet ordre d’idées, le commissaire supérieur provincial de la police ayant donné l’ordre à la troupe d’intervenir dans le campus précité et de tirer à balles réelles sur les manifestants, se trouve aux arrêts et déférés devant la justice militaire. Quant au ministre Stève Mbikayi, il a été entendu en Conseil de ministre restreint, sous la présidence du Premier ministre.

‘’ Félix Tshisekedi : les 100 premiers jours déterminants’’ note « La Prospérité » à sa 6ème page. Voté par des millions des congolais, le nouveau Chef de l’Etat a un nom à défendre, un défi à relever et un programme de société à mettre immédiatement en œuvre. Sur ce, il appert que les 100 premiers jours de Félix Tshisekedi, au summum de la République, vont être assurément très déterminants pour le futur même de la nation congolaise.

« La Prospérité » titre à sa une :’’ Gouvernement : le FCC monte les enchères’’. Le tabloïd indique que dans une déclaration de l’AFDC signée par son Autorité Morale, l’ex-majorité présidentielle muée au FCC réclame près de 50 postes ministériels, étant donné le nombre de leurs élus qui s’élève à plus de 300 au total. Si tel est le cas, s’interroge le journal, combien de ministères devront constituer la première équipe gouvernementale sous l’ère Fatshi ?

Revenant à ce sujet, « Le Phare » révèle à sa 6ème page : ‘’Assemblée Nationale : Kyungu aux commande du Bureau provisoire’’. Le Secrétaire Général à l’Assemblée nationale, Jean Nguvulu Khoji a procédé, hier lundi 28 janvier, à l’installation du bureau provisoire de la nouvelle Chambre basse issue des élections du 30 décembre 2018. Deux points seulement étaient inscrits à l’ordre du jour de cette plénière spéciale, à savoir le discours inaugurat du Secrétaire général, et l’installation des membres du bureau provisoire. Signalons que, le bureau provisoire de la nouvelle chambre basse sera dirigé par Antoine-Gabriel Kyungu.

« La Tempête des Tropiques » écrit à sa 2ème page : ‘’Remise et reprise entre Gabriel Kyungu wa Kumwanza et Aubin Minaku ce mardi ‘’.Le journal souligne que la Remise et reprise entre l’actuel président du bureau provisoire de la Chambre basse, Gabriel Kyungu wa Kumwanza et le professeur Aubin Minaku ,ancien président du Bureau définitif de cette chambre législative pour la législature 2011-2016 qui s’est plutôt terminée en 2018 ,aura lieu ce mardi 29 Janvier au cours d’une cérémonie qui sera organisée à cet effet au Palais du Peuple. C’est à l‘issue de cette passation que le cabinet de Kyungu wa Kumwanza va commencer effectivement à travailler.

‘’Eliezer Ntambwe promet de bien poursuivre sa lutte au sein de l’hémicycle’’ note « La Prospérité » à sa 4ème page. Le journal informe qu’à l’ouverture de la session extraordinaire de la toute nouvelle Assemblée Nationale, le lundi 28 janvier, le meilleur élu de la ville de Kinshasa, Eliezer Ntambwe a librement exprimé le sens de son combat au temple de la démocratie qui est l’Assemblée Nationale.

Par ailleurs, « L’ACP » informe à sa 5ème page :’’Le Président Macron et le premier ministre Charles Michel félicitent le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo’’. L’ambassadeur de la France en RDC, François Pujolas, a remis, lundi à la Cité de l’UA au Président Félix Tshisekedi, un message de son homologue français, Emmanuel Macron.

Abordant le sujet, « Le Maximum » titre à sa 5ème page : ‘’ Fayulu : le meeting des compteurs à zéro’’. Le journal informe qu’un meeting populaire à N’djili Ste Thérèse se tient ce samedi 02 février 2019. Sur ce, le rendez-vous de N’djili Ste Thérèse s’inscrit dans la suite logique de cette démarche de mobilisation des combattants derrière la cause du « rétablissement de la vérité des urnes ».

Toujours au sujet des élections, « La Prospérité » titre à sa 6ème page :’’ le collectif des signataires vivants de la lettre de 13 parlementaires prêt à assister le nouveau Président’’. Le quotidien indique que dans une correspondance adressée au nouveau Chef de l’Etat, le collectif des signataires vivants de la lettre de 13 parlementaires, qui sont aussi co-fondateurs de l’UDPS, se dit être joyeux en apprenant la nouvelle victoire du fils d’Etienne Tshisekedi et estime d’être disponible au cas où l’actuel Chef de l’Etat envisagerait pour l’intérêt général de la Nation de travailler avec eux.

« La Tempête des Tropiques » renseigne à sa 2ème page : ‘’Les Evêques du Kasaï satisfait de la victoire du nouveau Président ‘’.Le journal révèle que dans un communiqué rendu public le dimanche 27 Janvier 2019, les évêques catholiques du Kasaï ont salué l’élection de Félix Antoine Tshisekedi comme Président de la RDC. C’était au cours d’une réunion tenue à Kananga .L’avènement de M. Tshisekedi se veut aussi une étape dans la réalisation du rêve de la démocratie et du progrès social de tout le peuple congolais. Dans ce Congo nouveau, l’Eglise ne sera jamais ni distraite ni partisane, ont insisté ces évêques. Cette première alternance pacifique et démocratique est une opportunité unique pour que chacun de nous entre dans une nouvelle culture politique.

Pour sa part, « Le Maximum » écrit à sa 6ème page : ‘’ Communion rompue chez les catholiques’’ note Le tabloïd indique que l’Abbé Donatien Nshole a, au cours de la messe du dimanche à l’église St Cyprien de Ngaliema, conforté les hostilités contre le nouveau Président de la République en distillant des imprécations invraisemblables dans la bouche d’un membre du clergé à l’intention des fidèles.

‘’ Transco : les agents ne jurent que sur le départ de Kirumba’’ note « La Prospérité » à sa 4ème page. Le quotidien indique que les agents de la Transco sont en grève depuis hier lundi pour revendiquer le départ du DG, Michel Kirumba pour non-paiement des salaires, des gratifications et des primes de performance.

De son côté, « La Tempête des Tropiques » annonce à sa 12ème page : ‘’Grève à TRANSCO : les chauffeurs dénoncent la mauvaise gestion ‘’.Le journal révèle qu’hier lundi 28 Janvier, une grève a été observée à la société de transport au Congo(TRANSCO).devant l’un de ses dépôts de la 17ème rue, dans la commune de Limete, plusieurs travailleurs ont été postés, en attendant certainement la réponse à leur revendication. Cette grève est déclenchée dans le but de dénoncer la mauvaise gestion de l’actuel Directeur Général Michel Kirumba. Son départ serait exigé pour la survie de l’entreprise.

« La Tempête des Tropiques » note à sa 12ème page : ‘’un arrêt de travail décrété à la SCPT ‘’.Le journal indique que les travailleurs à la Société Congolaise des Postes et des Télécommunications (SCPT) ont opté pour un arrêt de travail, réclamant cinq mois d’impaiement. Le désarroi est d’autant plus profond que l’entreprise réalise normalement des recettes par le canal de ses produits. L’employeur a rechigné devant toute tentative de convoquer la session paritaire pour discuter avec le ban syndical en vue des solutions idoines.

II. ACTUALITES INTERNATIONALES
Egypte
« Le Phare » écrit à sa 13ème page :’’Macron à Sissi : la stabilité d’un pays va de pair avec le respect des libertés’’. Le président français Emmanuel Macron a estimé lundi au Caire devant son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi que la stabilité d’un pays allait de pair avec le respect des libertés.
Côte d’Ivoire
« Le Phare » écrit à sa page internationale :’’annonce d’une démission prochaine de Guillaume Soro de l’Assemblée’’. En Côte d’Ivoire, depuis des semaines, des rumeurs de démission du président de l’Assemblée nationale courent. Ce lundi 28 janvier au matin, dans une déclaration lapidaire à l’occasion des vœux à la presse, le Président Ouattara a clarifié les choses.
Venezuela
‘’Un nouvel appel de Juan Guadio’’ signale « Le Phare » note à sa 14ème page. Jusque dans les églises, le soutien à Juan Guaido s’affiche. La digue de l’autocensure a lâché au Venezuela, mais le leader de l’opposition qui s’est autoproclamé président par intérim mercredi est encore loin d’avoir chassé Nicolas Maduro du pouvoir.
Libye
« L’ACP » indique à sa page internationale :’’L’envoyé spécial de l’Onu pour la Libye déclaré Person non grata par l’ANIL’’. L’envoyé spécial de l’Onu pour la Libye, le libanais Ghassan Salamé, est déclarée persona non grata par l’Armée nationale libyenne dirigée par Khalifa Haftar, a rapporté lundi RFI, ajoutant que le porte-parole de cette armée, Ahmad al-Mismari, l’accuse depuis jeudi dernier de soutenir une partie des Libyens contre une autre.

SERVICE DE LA COMMUNICATION ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *