REVUE DE PRESSE (du mardi 18 décembre 2018)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« L’ACP » écrit à sa 4ème page ‘’Mme Olive Lembe Kabila optimiste pour la victoire d’Emmanuel Shadary à la présidentielle du 23 décembre 2018 ‘’.La première dame de la République, Mme Marie Olive Lembe Kabila s’est dite optimiste quant à la victoire d’Emmanuel Ramazani Shadary aux élections du 23 décembre 2018, au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée lundi 17 décembre. Partant notamment du bain de foule monstre dont le candidat Emmanuel Shadary a eu droit à son arrivée dans le chef-lieu du Nord-Kivu, l’épouse du chef de l’Etat s’est dite ne pas avoir de doutes sur la victoire certaine du candidat du FCC.

‘’ Shadary : le grand favori’’ titre « La Prospérité » à sa une. Le tabloïd indique que dans la métaphore d’une course, plausiblement on asserterait que sur terrain Shadary est dans un sprint devançant sur les autres challengeurs. Sur ce, l’Opposition qui demandait les élections à cor et à cri depuis 2014 quatre ans après des marches, des morts, des propriétés publiques et privées détruites, offre un spectacle très éloigné de la campagne à l’américaine promise.
« L’ACP » titre à sa une :‘’Ramazani Shadary en campagne électorale dans le grand Bandundu ‘’.Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle du 23 décembre 2018, Emmanuel Ramazani Shadary, a quitté Kinshasa lundi 17 décembre pour Inongo, chef-lieu de la province de Mai-ndombe, où il va poursuivre sa campagne électorale après avoir bouclé sa tournée dans l’Est du pays.

« Le Phare » titre à sa une Fatshivit : Safari routier de Kinshasa à Matadi’’. Après une brève escale dans la capitale, Kinshasa, en provenance de la ville de Tshikapa dans la province de Kasaï, dans la nuit du dimanche 16 décembre 2018, la délégation du Fatshivit, a pris hier le chemin de Kongo Central afin de communier avec ses nombreux sympathisants dans cette province. L’unique escale que la délégation a faite sur le parcours conduisant à la capitale du Kongo Central, la ville de Matadi, était la cité de Kimpese.

« Le Phare » renseigne à sa manchette :’’Shadary annule les étapes de Beni et Butembo’’. Après une campagne électorale plus ou moins tranquille dans près de de quinze provinces, Emmanuel Shadary n’a pu se rendre, hier lundi 17 décembre, dans les villes de Beni et Butembo, les deux zones rouges de la grande insécurité qui sévit dans la partie Est du pays.

Par ailleurs, « La Prospérité » signale à sa 3ème page :’’Des investisseurs allemands à l’attente du triomphe de Fayulu !’’ La bataille électorale en RD tient en haleine le peuple congolais. Sur un total de 21 candidats à la Présidentielle 2018, seule la candidature de Martin Fayulu a retenu l’attention d’un groupe d’investisseurs allemands spécialisés dans la pneumatique. Pour faire face aux défis environnementaux, le monde de demain sera rempli des voitures électriques fabriquées sur base du Cobalt dont la RDC est le premier producteur mondial.

‘’Porte Ouverte à une candidature commune de l’Opposition’’. indique « Le Phare » à sa 2ème page. En séjour à Kananga, au Kasaï Central, depuis une semaine pour battre sa propre campagne à la députation nationale, André Lubaya, président de l’UDA et membre de plateforme Lamuka, a fait bouger dernièrement le microcosme politique congolais. Selon cet acteur politique, le volte-face de Lamuka ressemble à une porte ouverte à une candidature commune de l’Opposition avant la fin de la campagne électorale, fixé ce vendredi 21 décembre 2018.

« Le Phare » révèle à sa 2ème page : ‘’Déclaration du Porte-Parole de l’Union Européenne sur le processus électorale au RD Congo’’. Le journal informe que l’Union Européenne souscrit pleinement à la déclaration du porte-parole de la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations-Unies en RDC publié le 12 décembre 2018, notamment quant à l’importance d’une campagne électorale libre et ordonnée et la tenue d’élections transparentes, paisibles et crédibles. Il est essentiel que tous les acteurs congolais participent de manière pacifique et constructive au processus électoral, dans le plein respect des libertés fondamentales.

II. ACTUALITES INTERNATIONALES
Madagascar
« Le Phare » note à sa page internationale :’’Le PDG et le dandy, dix ans d’une rivalité politique féroce’’. Isis s’y préparent depuis près de dix ans, l’heure de leur duel a sonné. Les deux ex-présidents malgaches Marc Ravalomanama et Andry Rajoelina se retrouvent mercredi pour le second tour d’une élection présidentielle dont ils ont fait une affaire tout personnelle.
Burkina Faso
« Le Phare » note à sa 13ème page :’’La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire’’. La France et le Burkina Faso ont signé lundi un accord intergouvernemental de Défense pour renforcer leur coopération face à une recrudescence d’attaques djihadistes dans le pays, mais Paris n’entend pas augmenter militaire à ce stade.
Soudan
« L’ACP » renseigne à sa 22ème page ‘’le président soudanais Omar El Béchir en tournée en Syrie ‘’ .Le président du Soudan Omar El Béchir effectue depuis le lundi 17 décembre une première visite en Syrie depuis le conflit qui déchire ce pays en 2011.Omar El Béchir s’est entretenu au palais présidentiel avec son homologue Bashar Al-Assad sur leurs relations bilatérales et la situation dans la région. Le président syrien se serait déclaré attaché à son identité arabe. C’est la deuxième visite en deux ans d’Omar El Béchir dans la région malgré le mandat d’arrêt international lancé contre le chef de l’Etat soudanais.
Corée du Nord
« L’ACP » annonce à sa 24ème page : ‘’La Corée du Nord dénonce les nouvelles sanctions américaines ‘’.La Corée du Nord a dénoncé les nouvelles sanctions décrétées contre elle par les Etats-Unis, accusés de vouloir bloquer pour toujours la dénucléarisation de la péninsule. Les Etats-Unis viennent de sanctionner trois dirigeants nord-coréens, dont l’un des plus hauts responsables du régime classé par la diplomatie américaine parmi les pires au monde pour les droits de l’homme. Ces mesures essentiellement symboliques car le régime reclus est déjà soumis à de multiples sanctions internationales, sont prises alors que les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington sont à nouveau au point mort.

SERVICE DE LA COMMUNICATIO ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *