REVUE DE PRESSE (du mardi 16 avril 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« L’ACP » souligne à sa une : « Le Président Tshisekedi promet des mesures sécuritaires supplémentaires pour mettre fin à l’insécurité du Nord-Kivu ». Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, Commandant suprême des FARDC et de la Police Nationale Congolaise (PNC) a promis des mesures sécuritaires supplémentaires pour mettre fin, dans un bref délai, à l’insécurité dans la Province du Nord-Kivu.

Dans une autre rubrique, « Le Phare » rapporte à sa manchette :’’Mise en garde du Chef de l’Etat aux tireurs de ficelles’’. Le quotidien signale que le Président de la République Félix Tshisekedi a réuni, hier lundi 15 avril 2019, tous les responsables civils et militaires du Nord-Kivu pour se faire, insistant sur l’impératif du retour rapide de la paix et de la sécurité dans cette province. Par la suite, il a réuni les députés nationaux et provinciaux du Nord-Kivu. Le Président de la République a lancé une sévère mise en garde à tous ceux qui s’évertuent à tirer les ficelles dans l’ombre, dans le dessein ignoble d’instrumentaliser les forces négatives et d’empêcher les populations de cette province de vivre en paix.

« Les services œuvrant à la frontière de Kasumbalesa appelés à l’ordre par le Chef de l’Etat » écrit « l’ACP » à sa 6ème page. Le Président de la République, Félix Tshisekedi a appelé à l’ordre les services œuvrant à la frontière de Kasumbalesa, à l’issue de la réunion qu’il a présidée dimanche dans la salle de banquet de la résidence officielle du gouverneur de la province du Haut-Katanga

« A la demande de Tshisekedi, l’élection du Gouverneur va être renvoyée à une date ultérieure » annonce « La Tempête des Tropique » à sa 4ème page. Félix Tshisekedi, le Président de la RDC a demandé à la CENI de renvoyer à une date ultérieure l’organisation de l’élection du gouverneur dans le Sankuru. Une élection initialement prévue ce lundi 15 avril 2019.

Par la suite, « Le Phare » titre à sa une :’’Tout Lusambo d’accord avec le Chef de l’Etat’’. Le journal informe qu’hier c’était une fête à Lusambo, chef-lieu de Sankuru, après l’annonce de la décision du Chef de l’Etat portant report, sine die, de l’élection du gouverneur de cette province, que la Ceni voulait absolument organiser lundi 15 avril 2019, en dépit de l’arrêt du Conseil d’Etat décrétant également la suspension de ce scrutin.

« La Prospérité » renseigne à sa 3ème page :’’Le Président Félix Tshisekedi confère avec les Elus du Nord-Kivu à Goma’’. Le journal souligne que le caucus des députés nationaux et provinciaux élus du Nord-Kivu a conféré avec le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi avec qui ils ont fait un état de lieux de la situation sécuritaire dans cette partie du pays et de la maladie à virus Ebola qui sévit dans la région de Béni-Butembo-Lubero. Parlant au nom de ses pairs, le député national Julien Paluku Kahongya a réaffirmé l’engagement des élus du Nord-Kivu à accompagner les actions du chef de l’Etat visant à restaurer l’autorité de l’Etat sur toute la province et sur l’ensemble du pays.

« La Prospérité » quant à elle, indique à sa 2ème page :’’Kitenge Yesu face aux puissantes chancelleries occidentales !’’ L’Union Européenne Officielle et le Haut représentant et Envoyé spécial du Président de la République conviennent de se retrouver quelques heures plus tard à un endroit à déterminer. Les coups de fil échangés la matinée fixent le cadre et l’ordre du jour. À l’invitation des chancelleries représentatives du vieux continent au Congo, tout est préparé. Même les questions, bien cachées derrière un sourire d’amis. Au total, apprend-on, dix diplomates présents autour de la table.

Dans une autre colonne, « L’ACP » annonce à sa 8ème page : « Jean-Claude Mabenze Gbey Benz et Zéphirin Zabusu Liwolo élus provisoirement gouverneur et vice-gouverneur du Sud-Ubangi ». La CENI a proclamé M. Jean-Claude Mabenze Gbey, candidat indépendant et Zéphirin Zabusu élus provisoirement gouverneur et vice-gouverneur de la Province du Sud-Ubangi, au second tour de l’élection organisée lundi à l’Assemblée provinciale.

« La Prospérité » annonce à sa 10ème page :’’Laurent Batumona demande à Tshisekedi de revoir son accord avec le FCC ‘’.Le journal révèle que dans une interview le jeudi 11 Avril 2019, Laurent Batumona, député provincial et candidat malheureux à l’élection du gouverneur de la ville de Kinshasa, a demandé au Président de la République, Félix Tshisekedi, de revoir son alliance avec le FCC. Son intervention est intervenue après que les candidats gouverneurs du FCC aient remporté le scrutin dans 16 provinces sur les 22 ou il y a eu élections des gouverneurs.

Elections des gouverneurs et Sénateurs, ‘’UDPS : les combattants pour la disjonction de la coalition FCC-CACH ‘’renseigne « La Prospérité » à sa 10ème page. Le journal indique que la semaine passée ,plusieurs militants de l’Udps étaient en colère devant le siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, à la suite de la publication des résultats des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs, ayant fait du candidat du FCC Gentiny Ngobila, vainqueur au détriment du prétendant de l’Udps, Laurent Batumona. Très fâché, ces combattants ne demandent pas autre chose que la rupture du mariage entre FCC-CACH.

‘’Officiers affairistes : bientôt la fin’’ renseigne « Le Phare » à sa 4ème page. Le tabloïd révèle que le Conseil Supérieur de la Défense, à l’initiative du Chef de l’Etat, a lors d’une réunion tenue samedi 13 avril 2019, décidé un vaste mouvement de permutation d’officiers des FARDC, PNC et des troupes. Cette option découle du constat selon lequel nombre de responsables de ces deux corps chargés de la défense et de la sécurité ainsi que leurs hommes se sont largement écartés de leur mission sous le drapeau pour s’investir dans l’affairisme.

Pour sa part, « La Prospérité » signale à sa dernière page :’’Félix Tshisekedi décide de procéder à la permutation des officiers au sein de l‘armée et de la police’’. Le Président Félix Tshisekedi a décidé de procéder à la permutation des officiers et à la relève des troupes au sein de l’armée et de la police. Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la défense qui a eu lieu samedi 13 avril à Lubumbashi.

‘’La soif de paix des Congolais’’ indique « Le Phare » à sa 4ème page. Le journal révèle que les danses folkloriques et chansons populaires de la population du Haut-Katanga rivalisaient d’ardeur pour donner à cet accueil un caractère spécial. La paix, rien que la paix et toujours la paix : tels sont les messages contenus dans ces exhibitions sensibles. « Plus jamais la guerre, on est fatigué, on en a marre ! Ces messages ont constitué l’essentiel des discours prononcés par les représentants des différentes communautés tribalo-ethniques locales comme ceux des Congolais vivant dans les Etats voisins de l’Est, venus expressément du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda, du Burundi, de la Tanzanie, du Soudan du Sud et de l’Ethiopie.

« La Prospérité » écrit à sa 7ème page :’’USA-RDC : mise en place d’un partenariat privilégié pour la paix et la prospérité » .Le journal informe qu’au cours de sa visite à Washington du 03 au 06 Avril, le président Tshisekedi a rencontré plusieurs personnalités de l’administration de Trump. Les USA mettent sur pied un partenariat privilégié pour la paix et la prospérité pour soutenir les efforts de Félix Tshisekedi dans la lutte contre la corruption, le renforcement de l’Etat de droit, le respect des droits de l’homme, la lutte contre l’impunité, le renforcement de la sécurité et de la stabilité, et surtout pour attirer davantage les investissements américains et étrangers.

Par ailleurs, « Le Phare » note à sa 6ème page : ‘’Pagaille hier au Palais du peuple’’. Le quotidien renseigne que le maigre public présent hier lundi 15 avril 2019 au Palais du Peuple, a vécu un spectacle désolant à l‘occasion de la plénière de l’Assemblée nationale. Selon l’ordre du jour arrêté par le bureau provisoire de la chambre basse du Parlement, il était question de valider les députés nationaux issus des élections organisées le 31 mars à Beni, Yumbi et Butembo. Mais avant d’en arriver là, le député François Nzekuye du FCC tenait absolument à présenter sa motion. Le Président des céans ayant rejeté sa demande motif qu’il fallait gagner du temps, il ne s’est pas empêcher d’arracher le micro au rapporteur de l‘Assemblée nationale qui venait d’être invité par le président du bureau provisoire.

« Le Maximum » quant à lui, annonce à sa 8ème page :’’Fatshi rétablit l’ordre à Kasumbalesa ‘’.Le journal révèle que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, les responsables des principaux services impliqués dans la gestion du poste frontalier de Kasumbalesa et quelques ministres concernés ont pris part à une séance de travail, le dimanche 14 Avril 2019 à Lubumbashi. Une réunion en vue de chercher des voies et moyens pour mettre un terme au dysfonctionnement de la deuxième porte douanière du pays. Les opérateurs économiques décrient la lenteur et autres tracasseries administratives enregistrés au quotidien au niveau de ce poste. Le chef de l’Etat va donner, au cours de cette réunion des instructions claires pour rétablir l’ordre à Kasumbalesa.

Revenant à ce sujet, « La Tempête des Tropique » annonce à sa 3ème page : « RDC : les ADF défient encore les autorités ». Une incursion menée hier à Beni par ces rebelles ougandais a fait six morts à Kyaninga. Malgré la détermination affichée par les nouvelles autorités de la RDC et par la MONUSCO pour mettre fin aux poches d’insécurité dans la partie Est du pays, le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, a encore enregistré d’autres morts, suite à une incursion des rebelles ougandais des ADF à Kyaninga.

« Le Maximum » écrit à sa 4ème page :’’Mgr Nicolas Djomo dans la danse ‘’.Le journal indique que Monseigneur Nicolas Djomo Lola, évêque du diocèse de Tshumbe dans la province du Sankuru est intervenu personnellement pour convaincre le chef de l’Etat des dangers qui menaçaient ses ouailles de Lusambo, le chef–lieu de la province, si l’élection de gouverneur était organisée avec le seul Lambert Mende en lice. On se trouve donc face à une manipulation grossière de la plus haute institution de l’Etat. A Sankuru, tout semble mis en branle par certains milieux pour empêcher à Lambert Mende de devenir gouverneur de province.

« Le Phare » note à sa 6ème page :’’Contrôle technique des véhicules : les routes d’abord !’’ Annoncée depuis deux semaines avec tambours et trompettes, la campagne de contrôle technique des véhicules qui devrait démarrer hier lundi 15 avril 2019 sur toute l’étendue de Kinshasa, a été renvoyée à deux mois, sur décision du gouverneur intérimaire de la ville, Clément Bafiba. De nombreux propriétaires d’automobiles tout en reconnaissant l’importance du contrôle technique de leurs engins mis en circulation, ont déploré l’état de délabrement de nos routes.

« Erosions à Kindele : cris d’alarme des habitants au Président de la République » écrit « La Tempête des Tropique » à sa 2ème page. Le Conseil des ONG des Droits de l’Homme vient d’adresser une correspondance au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, sollicitant son intervention urgente pour sauver le home du Cinquantenaire, le collège, dont une grande partie est endommagée par l’érosion provoquée par l’effondrement du collecteur suite aux dernières pluies qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa.

« La Flamme du Congo » informe à sa une : « Ne Muanda Nsemi, mort confirmée ».Le journal rapporte que Zacharie Badingila alias Ne Muanda Nsemi n’est plus en vie. Sa mort est désormais confirmée. C’est monsieur Franck Lukombo un des prisonniers avec qui il s’est évadé de la prison centrale de Makala qui le dit à partir de Paris en France où il s’est exilé après son escapade.

II. ACTUALITES INTERNATIONALES

Soudan du Sud

‘’Qui est Abdel Fattah al-Burhane à la tête du Conseil de transition ?’’s’interroge « Le Phare » à sa page internationale. Inconnu du grand public, le général Abdel Fattah al-Burhane a remplacé vendredi dernier le général Awad Ibn Ouf à la tête du Conseil de transition. Preuve de l’ampleur de la tâche qui l’attend : la démission au bout d’un jour seulement de celui qui a pris le pouvoir chancelant d’Omar el-Béchir.

« La chute d’Omar el-Béchir va mettre fin à l’autoritarisme au Soudan » annonce « La Tempête des Tropique » à sa 12ème page. Le nouveau Gouvernement soudanais appelé à respecter les droits humains et à faire appliquer la justice.
Algérie

« Le Phare » note à sa 14ème page :’’La tension monte entre la population et les symboles du régime toujours en place. La LADDH (Ligue algérienne de Défense des Droits de l’Homme) dénonce les entraves à la liberté de circuler et les tentatives d’entraver les manifestations à Alger par les différents dispositifs policiers dans les rues principales.
Equateur

« L’Equateur accuse Assange d’avoir tenté de créer un centre d’espionnage à Londres » annonce « La Tempête des Tropique » à sa 8ème page. Le fondateur de Wikileaks a été arrêté jeudi après que l’Equateur lui a retiré l’asile politique. Julian Assange s’était réfugie pendant sept ans dans l’ambassade de ce pays d’Amérique centrale pour échapper à un mandat d’arrêt britannique.

 

SERVICE DE LA COMMUNICATION ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *