REVUE DE PRESSE (du lundi 28 janvier 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

Les journaux ci-après « ACP, Africa News, Le Potentiel, la Tempête des Tropiques, le Phare » ont repris dans leurs colonnes le message de Félicitations de l’OCC adressé à son excellence le Président de la République Démocratique du Congo, Felix Antoine Tshilombo Tshisekedi.

« Le Phare » titre à sa une :’’Les premiers pas de Félix Tshisekedi’’. Après avoir prêté serment, en qualité du Président de la RDC, le journal informe, que Félix Tshisekedi a pris possession de son cabinet de travail, dans le même site, le vendredi janvier. C’était au terme de la cérémonie de remise-reprise avec son prédécesseur, Joseph Kabila Kabange et du même rituel entre son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, et celui du Chef de l’Etat sortant, Néhémie Mwilanya.

« La Tempête des Tropiques » quant à elle, écrit à sa 2ème page : ‘’Vital Kamerhe nommé Directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi ‘’.Le journal indique le Président Félix Tshisekedi a jeté son dévolu sur son colistier et directeur de campagne, Vital Kamerhe, au poste de directeur de cabinet. Vital Kamerhe sera donc l’égérie du nouveau Chef de l’Etat pour tirer le peuple congolais de la misère et engager le pays dans la voie du développement. Une fois son cabinet en partie constitué, le Président Tshisekedi entend passer à l’étape suivante, celle de la formation de son gouvernement, après nomination du premier ministre.

Pour sa part, « Africa News » titre à sa une :’’ Kamerhe nommé Dircab, Kolongele Dircaba’’. Le journal informe qu’aussitôt investi, le Président de la République, Félix Antoine Tshilombo a signé deux Ordonnances le vendredi nommant Vital Kamerhe comme Directeur de cabinet et la deuxième nommé Désiré Cashmir Kolongele Eberande comme directeur de cabinet adjoint.
De son côté, « La Prospérité » révèle à sa 8ème page :’’Vital Kamerhe promet d’œuvrer pour la réussite de Tshisekedi’’. Aussitôt nommé Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe qui, d’ailleurs, a dirigé la campagne électorale de celui-ci, a déclaré, le vendredi 25 janvier, auprès de professionnels des médias que lui et toute son équipe, ne ménageront aucun effort afin de favoriser la réussite du nouveau Président, tout au long de sa mandature. Il a par la suite, expliqué que la bonne gouvernance de Tshisekedi traduirait, en conséquence, la réussite de Cap pour le changement.

‘’ Le Chef de l’Etat appelé à abroger les Ordonnances controversées de nomination des SG’’ note « Le Potentiel » à sa 4ème page. Le journal informe que les Secrétaires Généraux de l’Administration publique saluent la mesure prise par le Chef de l’Etat, via son cabinet, suspendant jusqu’à nouvel ordre le recrutement et les mises en place du personnel dans les ministères , entreprises publiques, établissements et services publics et l’appellent à aller jusqu’au bout de la logique en abrogeant les deux Ordonnances présidentielles controversées portant nomination des agents de carrière des services publics de l’Etat au grade et à la fonction de Secrétaire Général signées le 27 décembre 2018.

« La Tempête des Tropiques » titre à sa une : ‘’La Belgique félicite Félix Tshisekedi et attend de lui une nouvelle gouvernance ‘’.Le journal signale que la Belgique, a par le biais de son ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders félicité le nouveau président de la RDC Félix Tshisekedi. La Belgique attend du nouveau président, une nouvelle gouvernance et une redistribution des richesses du pays à la population, la libération des prisonniers politiques et de déboucher sur des relations plus normales avec l’union Européenne.
« L’ACP » titre à sa une :’’ L’Union Africaine se félicite de la passation du pouvoir en RDC’’. Le bulletin indique que la commissaire aux Affaires politiques de l’UA, Mme Minata Samate a, à l’issue d’un entretien vendredi, au Palais de la Nation à Kinshasa, avec le Président Felix Tshisekedi, s’est félicité de la passation du pouvoir en RDC entre les Chefs de l’Etat sortant et entrant.

‘’Premier défi sécuritaire de Félix Tshisekedi : éradiquer l’insécurité à l’Est du pays’’. signale « Le Phare » à sa 5ème page. Le journal révèle que le premier défi qui s’impose au nouveau régime, est le défi sécuritaire. A l’examen de la situation sécuritaire qui prévaut actuellement sur le territoire national, il y a lieu de révéler les fronts en ébullition. Ces brûlots sont attisés par des milices armées locales qui écument particulièrement la partie Est.

De son côté, « L’ACP » signale à sa 3ème page :’’ Les mesures du Chef de l’Etat à la suite de la mort des trois étudiants et un policier dimanche à Lubumbashi’’. Le bulletin indique que suite aux incidents qui ont coûté la vie à trois étudiants et un policier, la Présidence a dans un communiqué lu à la RTNC condamné avec force ces actes de barbarie en attendant l’enquête qui sera diligentée pour établir les faits et a décidé de suspendre toutes les mesures portant réajustement des frais académiques pris par le ministre de l’ESU.

Par ailleurs, « La Prospérité » informe à sa 2ème page :’’Tshisekedi, les premiers tests s’annoncent !’’ Il est prévu ce mardi 29 janvier et samedi 2 février 2019, respectivement une messe d’action de grâce dite par Monseigneur Fridolin Ambongo en mémoire des victimes des marches pacifiques organisées par le Comité Laïc de Coordination, et un meeting de la coalition de Lamuka sous la férule de Martin Fayulu, à la place Sainte Thérèse de N’djili. Sur ce, le journal pense que le pouvoir de Félix Tshisekedi, récemment acquis et fraîchement installé, est déjà face à de gros défis, loin de ceux liées au creux d’estomac ou à l’inquiétude des sans-abris.

« Le Potentiel » écrit à sa dernière page :’’ La coalition Lamuka en meeting à la Place Sainte Thérèse le 02 février’’. Le quotidien indique que la coalition LAMUKA informe la population de Kinshasa qu’elle organise un grand meeting populaire avec Martin Fayulu et tous les leaders de Lamuka le samedi 02 février à la place Ste Thérèse de N’djili à partir de 11H00.

Abordant le sujet, « La Tempête des Tropiques » renseigne à sa 12ème page : ‘’Martin Fayulu s’est entretenu avec deux émissaires Kenyans ‘’. Le journal signale que Martin Fayulu a eu un entretien le vendredi 25 Janvier 2019 à Kinshasa avec deux émissaires du Kenya dont un proche du président Uhuru Kenyatta et un autre de l’opposant Raila Odinga. Au cours d’un point de presse tenu le même jour, la porte-parole de la coalition LAMUKA, Eve Bazaiba, a révélé le contenu de la mission de ces deux derniers. Le but de cette visite était de s’informer sur la situation politique en RDC marquée par l’organisation des élections présidentielles et législatives tant nationales que provinciales.

Par contre, « Le Phare » indique à sa manchette :’’Kyungu remet les pendules à l’heure’’. Le quotidien rappelle que depuis la publication des résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre confirmant Félix Tshisekedi vainqueur, le courant passe difficilement entre les leaders du CACH et de Lamuka. En sa qualité de doyen d’âge des députés, Gabriel Kyungu a dans une conférence de presse animée le samedi 26 janvier au siège du G7, remis les pendules à l’heure. Dans son adresse, il a fait remarquer que l’essentiel est de se focaliser sur la manière dont les leviers du changement seront effectivement et efficacement tenus, sous le contrôle de celles et de ceux qui ont la lourde responsabilité de concrétiser les attentes urgentes et incontournables du peuple congolais.

‘’Gabriel Kyungu : « Katumbi ne s’érigera ni en ennemi ni en obstacle de Felix Tshisekedi’’ écrit « Le Potentiel » à sa 5ème page. Le quotidien indique que Gabriel Kyungu, Coordonnateur de Lamuka, a dans une interview tout en saluant l’alternance, appelé tous ceux qui entretiennent le flou entre Katumbi et Felisx Tshisekedi à y mettre fin en soulignant que Katumbi ne s’érigera ni en ennemi ni en obstacle de Felix Tshisekedi

Concernant l’Assemblée nationale et provinciale, « Africa News » note à sa 3ème page : Assemblée Nationale : Gabriel Kyungu aux commandes du bureau provisoire’’. Convoquée par le Secrétaire général à l’Assemblée Nationale, la première séance plénière de la session extraordinaire de la 3ème législature de la 3ème République se tient aujourd’hui à la chambre basse du Parlement sous les commandes de Gabriel Kyungu assisté par les deux jeunes dont Aminata Namasia, 25 ans, élue de Bambesa dans la province du Bas-Uélé. Sur ce, ils sont au total 485 députés nouvellement élus qui embarquent aujourd’hui à bord du bateau de la 3ème législature

« La Tempête des Tropiques » renseigne à sa 3ème page : ‘’le nouveau bureau provisoire de l’Assemblée provinciale de Kinshasa installé depuis vendredi ‘’. Le journal révèle que les nouveaux députés provinciaux élus de la ville de Kinshasa ont installé, vendredi 25 Janvier 2019, leur bureau provisoire de l’assemblée provinciale. C’était lors de la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée provinciale, présidée par le Directeur administratif de l’Assemblée provinciale. En attendant l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale, cette dernière est dirigée par Sapu Kalimasi qui est le doyen d’âge de cette assemblée. Cette assemblée compte pour l’instant 44 députés provinciaux.

Martelant à ce sujet, « La Prospérité » renseigne à sa 13ème page :’’Assemblée nationale : le Bureau provisoire sera installé dès ce lundi 28 janvier 2019’’. Initialement prévue pour le samedi 26 janvier 2019, la reprise de la session extraordinaire du parlement a été reportée pour ce lundi 28 janvier 2019, à 11 heures, heure de Kinshasa.

Toujours à ce sujet, « La Tempête des Tropiques » annonce à sa manchette ‘’L’Assemblée nationale en session extraordinaire ‘’. Dans un communiqué officiel, le secrétaire général à l’Assemblée nationale, Jean Nguvulu Khoji a confirmé la cérémonie d’ouverture officielle des travaux de la session parlementaire pour ce lundi 28 Janvier 2019. Pressenti Président du bureau provisoire, Gabriel Kyungu wa Kumwanza aura l’honneur de superviser la validation de mandats de ses collègues et la mise en place du bureau définitif de la nouvelle représentation nationale.

‘’AFDC–A confirme sa montée en puissance’’ écrit « Africa News » à sa 2ème page. Le tabloïd indique que le regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés –AFDC- A- occupe la première place sur l’échiquier politique de la RD-Congo et surplante le PPRD avec ses 108 députés.

Dans un autre registre, « Le Potentiel » note à sa une :’’ premières frictions entre CACH et FCC’’. Le journal informe que la majorité à la nouvelle Assemblée Nationale est au centre de grandes manœuvres politiques entre le FCC et le CACH. Si le FCC la revendique d’emblée au vu des scores réalisés, il n’est est pas le cas pour le CACH qui entend se soumettre aux prescrits de la Constitution en nommant un Informateur avec la charge d’identifier au préalable cette majorité parlementaire avant de la confirmer. Sur ce, voilà les premières frictions qui risquent de mettre à rude épreuve l’accord conclu entre les deux camps politiques, bien avant la proclamation des résultats du 30 décembre 2018.

« Elikya Mbokolo, Marcelin Cishambo, Francine Muyumba, Tosi Mpanu Mpanu, JP Kambila et cie élevés au rang d’ambassadeur’’ note « Africa News » à sa 9ème page. Le tabloïd indique que le Président Joseph Kabila, avant de céder son fauteuil au Président Tshisekedi, a élevé à titre exceptionnel, certaines personnalités à la dignité d’ambassadeur. Elles sont au total 26 ces personnalités.

Toujours à ce sujet, « Africa News » écrit à sa 9ème page :’’ Autorité de régulation de la sous-traitance : Mwananteba Ali nommé PCA et Ahmed Kalej DG’’. Le journal informe que le Président Joseph Kabila a signé depuis le 27 décembre 2018 une Ordonnance portant nomination des membres du Conseil d’Administration de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé –ARSP. Sur ce, Mwanatemba Ali est nommé comme PCA et Ahmed Kalej comme DG.

‘’Les Evêques du Grand Kasaï derrière Félix Tshisekedi’’. renseigne « Le Phare » à sa 4ème page. Le journal signale que les Evêques membres de l’ASSEPKA du Grand Kasaï ont à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue à Kananga, du 25 au 26 janvier 2019, remercié Dieu pour la première alternance au sommet de l’Etat par la voie des urnes, et salue l’élévation de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

Revenant à ce sujet, « La Prospérité » s’interroge à sa 6ème page : ‘’Félix Tshisekedi : parachèvera-t-il le combat de son père ? Le journal souligne que Félix Tshisekedi aura le prima de conduire la RDC vers de meilleurs horizons doit vraisemblablement s’y prendre dans la ligne droite des méthodes de son père, son mentor et son mandant, Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Il lui revient maintenant au nouveau Chef de l’Etat ainsi installé de commencer son mandat. Laquelle magistrature sera méticuleusement surveillée non seulement par le fait de jauger l’applicabilité de son programme de gouvernance, mais aussi dans le besoin de vérifier la corrélation de ses méthodes d’avec celles de son père biologique et politique.

‘’ SNEL : près de 500 agents déclarés éligibles à la retraite’’ note « Le Potentiel » à sa 6ème page. Le tabloïd indique que la SNEL entend appliquer cette année 2019 la loi relative à la retraite de ses agents et cadres. Sur ce, une fois que cette loi sera appliquée, l’entreprise va ainsi connaitre un grand bouleversement en perte d’expertise surtout que la relève n’y a pas été très bien assurée.

‘’L’UA nomme Koffi Olomide Ambassadeur de la femme noire’’ note « Le Potentiel » 15ème page. Le quotidien indique que l’artiste Koffi Olomide a été nommé il y a quelques jours « Ambassadeur de la Femme Africaine » afin de redonner son image auprès de la gente féminine.
II. ACTUALITES INTERNATIONALES
Cote d’Ivoire
« La Tempête des Tropiques » renseigne à sa 10ème page : ‘’Guillaume Soro va quitter la présidence de l’Assemblée nationale ‘’.Le journal révèle que Guillaume Soro va démissionner prochainement de son poste de Président de l’Assemblée nationale de Coté d’Ivoire. Agé de 46 ans, Guillaume Soro préside l’Assemblée nationale depuis 2013.Guillaume Soro a qui l’on prête des ambitions présidentielles, est réputé en froid avec le chef de l’Etat. Très discret sur le plan médiatique depuis plusieurs mois, voyageant beaucoup à l’étranger, il est jusqu’à présent resté sur ses intentions pour la prochaine présidentielle 2020.
Nigeria
‘’Buhari suspend le président de la cour suprême, l’opposition crie à la dictature ‘’note « La Tempête des Tropiques » à sa 10ème page .Le journal renseigne que le chef de l’Etat nigérian Muhammadu Buhari a suspendu vendredi 25 janvier 2019 de ses fonctions le président de la cour suprême, un acte digne d’une dictature, selon l’opposition, à moins d’un mois de scrutin présidentiel, au cours duquel M. Buhari brigue un nouveau mandat. Face à la polémique que l’affaire a déclenché, le Président a justifié sa décision dans un communiqué, affirmant que le gouvernement n’est pas satisfait du nombre alarmant de procès qui, sous la direction du Juge Walter Onneghen, ont conduit à la libération de personnes accusées des actes de corruption les plus graves.
Sport
« Le Phare » note à sa 15ème page :’’Ndaye Mutumbula Mulamba est décédé’’. Léopard Ndaye Mutumbula est décédé samedi 26 janvier en Afrique du Sud, où il suivait les soins depuis août dernier. Il demeure buteur de l’histoire d’une phase finale de la coupe d’Afrique de nation, avec 9 réalisations. Il a été champion d’Afrique en 1974 avec les Léopards.

SERVICE DE LA COMMUNICATION ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *