REVUE DE PRESSE (du lundi 04 mars 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« L’ACP » titre à sa une ‘’Le Président Félix Tshisekedi présente le programme de ses cent premiers jours à la tête de la RDC ‘’.Le bulletin signale que le Président de la République, Félix Tshisekedi a au cours d’une cérémonie organisée à la place Echangeur de Limete à Kinshasa, présenté au peuple congolais, samedi 02 Mars, les principales actions qu’il attend voir le gouvernement de la République accomplir d’urgence pendant ses cent premiers jours à la tête de la RDC, dans les secteurs de la sécurité politique, social, économique, infrastructurel et la jeunesse. Cela, en présence des membres du gouvernement, des institutions d’appui à la démocratie, des autorités militaires, civiles et judiciaires ainsi des membres du corps diplomatiques.
De son côté, « Le Phare » titre à sa une :’’Félix Tshisekedi : le travail a commencé’’. Le journal rappelle que trente-six jours se sont écoulés depuis qu’il a été investi comme le 5ème Président de la République Démocratique du Congo. En 36 jours, beaucoup de commentaires ont été faits notamment à propos du silence qu’il observait. Mais, ce temps a été mis à contribution par le nouveau Président congolais, Félix Tshisekedi, pour l’élaboration du programme d’urgence des100 premiers jours de son mandat à la tête du pays. Il l’a rendu public le samedi 02 mars 2019, à l’esplanade de l’Echangeur de Limete.
Pour sa part, « La Prospérité » note à sa 13ème page :’’ Félix Tshisekedi se dévoile’’. Le journal informe que le Président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé le samedi 02 mars les mesures urgentes qu’il compte prendre pendant les 100 premiers jours de son accession à la magistrature suprême. Dans son allocution, le Chef de l’Etat a promis de faire de la décrispation politique un élément capital et de s’axer sur plusieurs domaines de la vie dont la sécurité, l’éducation, la sécurité, les infrastructures et élevage.
« La Tempête des tropiques » annonce à sa une : « Félix Tshisekedi livre sa vision pour le redécollage ». L’esplanade de l’Echangeur de Limite a abrité le samedi 2 mars une activité de très haute portée politique pour le Président de la République, qui a livré à l’opinion nationale qu’internationale sa vision pour le redécollage de la RDC, à la tête de laquelle il a été investi comme Premier citoyen. Cette cérémonie a été voulue pour couper court à ceux qui croient que le successeur de Joseph Kabila ne fait rien.
« Le Phare » quant à lui, annonce à sa manchette :’’Le développement de la RDC est possible’’. Le journal informe que lors du discours-programme des 100 jours du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, le samedi 02 mars 2019, à l’esplanade de l’Echangeur de Limete. On a entendu des mots mais aussi des chiffres, en termes, la conditionnalité de la mise en œuvre des actions déclinées par le premier d’entre les Congolais serait la participation du Fonds Monétaire Internationale, de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement ou des bailleurs étatiques ou privés, sous-forme des crédits remboursables sur une certaine période.
Pendant ce temps, « L’ACP » renseigne à sa 7ème page :’’Perenco s’engage à construire une centrale électrique à gaz dans le Kongo central ‘’.Le bulletin indique que la société pétrolière Perenco opérationnelle dans la province du Kengo central, s’est engagée dans le cadre du programme d’Urgence de cent jours du président de la République, Félix Tshisekedi, à construire une centrale électrique à gaz, d’une capacité de 100 mégawatts. Cette société a également la charge de construire une ligne de transport de l’électricité qui sera produite par cette centrale à gaz, soulignant que cette production sera vendue à l’opérateur unique en RDC en matière d’électricité, la SNEL.
« Africa News » révèle à sa une :’’Shadary de retour, il parle Primature’’. Le bihebdomadaire signale que le secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Shadary Ramazani envoie depuis plusieurs semaines des signaux selon lesquels il veut jouer un rôle politique clé dans les prochains jours. il vient de parler pour la première fois de la Primature.
« La Tempête des tropiques » signale à sa 2ème page : « 70 ex-combattants du M23 renvoyés en RDC ». Le journal indique que les autorités ougandaises ont renvoyé, en République démocratique du Congo 70 ex-combattants de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans le cadre d’un accord de rapatriement signé en 2013 entre ces deux pays voisin, selon un communiqué du ministère ougandais des Affaires étrangères.
« La Tempête des tropiques » signale à sa dernière page : « Un autre émissaire de Donald Trump attendu à Kinshasa ». Le sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines de Donald Trump, Tidor Nagy, est attendu à Kinshasa du 13 au 15 mars prochain. Au cours de son séjour au Congo-Kinshasa, Nagy rencontrera les plus hautes autorités du pays, dont le président Félix Tshisekedi, ainsi que d’autres acteurs politiques et sociaux congolais comme Martin Fayulu.
Parlant de la position de Gabriel Kyungu, « L’ACP » annonce à sa 18ème page :’’Gabriel Kyungu wa Kumwanza n’est pas opposant au pouvoir en place en RDC ‘’.Le journal révèle que le coordonnateur provincial de la coalition « Ensemble » pour le grand Katanga, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a déclaré jeudi 28 février dernier qu’il n’est pas opposant au pouvoir actuel en RDC avec à sa tête, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi. Dans un point de presse tenu, dans sa résidence au quartier golf de la commune de Lubumbashi, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza a indiqué qu’il va continuer avec son combat, dans le cadre de la lutte pour la promotion des droits de l’homme et de la bonne gouvernance
Revenant à ce sujet, « Le Phare » écrit à sa 13ème page : ‘’Félix Tshisekedi aurait-il dû reconnaître sa défaite, comme l’a dit Mgr Monsengwo ?’’. « Félix Tshisekedi aurait mieux fait de reconnaître sa défaite », dixit Monsengwo ! Martin Fayulu, 62% de voix, Félix 18%, donc le peuple aurait choisi Martin Fayulu. Voici pour la forme. Et pour le fond ? Est-il possible que le Président de l’Udps n’ait obtenu que 18% de voix ? Cela voudrait-il dire que l’implantation d’un parti politique à travers le pays ne pèserait en rien dans le vote ? Si Martin Fayulu a fait carton plein au Bandundu, pouvons-nous admettre que Félix Tshisekedi aurait, lui aussi remporté la mise dans le deux Kasaï » ? se demande Mgr Monsengwo.
‘’ Vice-Premiers Ministres, Ministres d’Etat, Ministres et Vice-Ministres élus appelés à la démission immédiate’’ écrit « La Prospérité » à sa une. Le quotidien indique que le Conseil d’Etat a rendu le 1er Mars et notifié au Premier Ministre, le 02 mars 2019, la cessation immédiate, automatique et définitive des membres du gouvernement qui ont été élu. Cette interdiction formelle de cumul des fonctions a été instituée, rappelle le Conseil d’Etat, pour éviter la confusion des rôles et surtout le dédoublement des paiements à charge du Trésor Public.
Toujours à ce sujet, « La Prospérité » informe à sa dernière page que le 1er Secrétaire du Bureau provisoire, Jackson Ausse, a tenu un point de presse vendredi 1 er mars au cours duquel il a souligné que sur les 165 députés élus dans le cas d’incompatibilité plus au moins 60% ont opté pour leur mandat des élus et 40% pour leurs fonctions actuelles.
‘’ Assemblée Nationale : le Règlement Intérieur fin prêt’’ écrit « La Prospérité » à sa 6ème page. Le tabloïd indique que la Commission spéciale chargée de l’élaboration du règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, conduite par sa Vice-Présidente Géneviève Inagosi a expliqué au cours de la conférence des présidents tenue le jeudi 28 février les grandes lignes de ses délibérations et les innovations contenues dans le projet qu’elle a produit durant les travaux qui ont duré 08 jours.
Par ailleurs, « La Prospérité » note à sa 5ème page :’’ Revoici Clément Kanku à Kinshasa’’. Répondant à l’appel de Felix Tshisekedi, l’Honorable Clément Kanku est arrivé à Kinshasa dans la soirée le samedi 02 mars par l’aéroport de N’djili.
« Le ministre de la Santé dénonce un acte criminel » indique « La Tempête des tropiques » à sa 9ème page. Le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga condamne avec fermeté la destruction du Centre de traitement d’Ebola (CTE) par des individus malintentionnés. « Il est inacceptables que des personnes s’attaquent à des malades affaiblis et des agents de santé qui sont eux-mêmes membres de cette communauté » se demande le ministre de la Santé.
‘’ Michel Okongo : l’urgence aujourd’hui, c’est le Gouvernement qui passe par la désignation d’un informateur’’ note « La Prospérité » à sa dernière page. Le quotidien informe que le Michel Okongo, président du parti Unité des Valeurs, a au cours d’une interview déclaré que le nouveau Chef de l’Etat devra s’attaquer à la résolution d’une question aussi urgente qui, à coup sûr, permettrait de lancer sa mandature.
‘’Ex-Onatra : 13.000 agents actifs et retraités dans la rue ce lundi’’ signale « Le Phare » à sa 9ème page. C’est la deuxième fois consécutive que les travailleurs de l’ex-Onatra vont battre le macadam pour solliciter les bons offices du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, à la Cité de l’UA, dans la commune de Ngaliema. A cet effet, ils seront accompagnés de leurs dépendants, femmes enfants et petits-enfants.
NOUVELLES D’ENTREPRISE
« La Tempête des tropiques » note à sa 10ème page : « OCC : curieuse agitation avant les élections syndicales ». Le journal rapporte qu’un groupe d’individus, sans titre ni qualité, venu réclamer 4 mois d’arriérés a été repoussé par des agents attitrés qui ne connaissent plus d’impaiements. Ces personnes ont été reconnus comme employées de la structure dénommée Corps des volontaires du Congo, en abrégé CVC, qui s’affairent aux travaux de construction des villas pour le compte de plusieurs souscripteurs évoluant dans plusieurs sociétés publiques de la place.
Par ailleurs, « La Tempête des tropiques » est revenue à la même page sur « la remise du certificat d’accréditation du laboratoire agroalimentaire de l’OCC/Matadi ». le quotidien souligne que c’est une cérémonie signification pour l’OCC dont les deux objectifs majeurs lui assignés, à savoir l’amélioration du contrôle de qualité de tous les produits et la confirmation de l’accréditation de ses laboratoires, autrement la reconnaissance internationale de sa compétence technique, se concrétisent peu à peu.
‘’SATOCC exige la tenue des élections sociales dans les délais’’ note « Africa News » à sa dernière page. L’Office Congolais de Contrôle est en pleine effervescence la durée légale du mandat de l’actuelle délégation syndicale a expiré depuis 2017. Suite à ce glissement de deux ans, les partenaires sociaux ont saisi l’autorité de tutelle pour la tenue des élections sociales en exécution des dispositions pertinentes du code du travail et de ses mesures d’application.

II.ACTUALITES INTERNATIONALES
Soudan
« Omar el-Béchir cède sa place en tant que président du parti au pouvoir » écrit « La Tempête des tropiques » à sa 8ème page. Le Président Omar el-Béchir qui règne sans partage sur le Soudan depuis son coup d’Etat, il y a trois décennies, a remis temporairement la direction de son parti à son vice-président.
Congo-Brazzaville
« Inquiétude des usagers après la mise en concession de la N1 » souligne « La Tempête des tropiques » à sa 8ème page. Au Congo-Brazzaville, depuis hier, la route nationale 1 qui relie Pointe-Noire, la capitale économique, à Brazzaville, est mise en concession. Sa gestion est cédée à un consortium privé qui doit entretenir et rentabiliser cette voie construite à coup de milliards de FCFA grâce à un préfinancement chinois.
Washington
« L’ACP » note à sa 31ème page :’’ Washington et Séoul annoncent l’arrêt des exercices militaires conjoints annuels ‘’.Le journal révèle que la Corée du Sud et les Etats-Unis ont annoncé l’arrêt de leurs exercices militaires massifs organisés chaque printemps sur la péninsule. Cette décision significative est destinée à soutenir les pourparlers de dénucléarisation en cours avec le régime de Corée du nord, trois jours après le deuxième sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un à Hanoi au Vietnam, qui n’a débouché sur aucun accord.
Burkina-Faso
« L’ACP » écrit à sa 30ème page :’’Le Burkina Faso inaugure une statue géante de Thomas Sankara ‘’.Le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé samedi 02 mars à Ouagadougou la cérémonie de l’inauguration de la statue géante du capitaine Thomas Sankara en présence de l’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings. Cette statue du président Thomas Sankara et le buste de ses douze compagnons a été réalisée par un collectif de sculpteurs burkinabé sous la supervision de Jean-Luc Bambara.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *