REVUE DE PRESSE (du jeudi 31 janvier 2019)

I ACTUALITES NATIONALES

POLITIQUE

« Le Phare » titre à sa une :’’Le Conseil de Sécurité bientôt à Kinshasa’’. La Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Leila Zerrougui, était mercredi 30 janvier 2019 face aux médias. Ces échanges ont eu lieu au quartier général de la Monusco. Au cours de ces échanges, la diplomate algérienne a fait état aux médias de l’arrivée imminente d’une délégation du Conseil de Sécurité en RDC.

Pour sa part, « La Tempête des Tropiques » note à sa une :’’ La Monusco prête à travailler avec Felix Tshisekedi’’. Le quotidien indique que la représentante spéciale du SG des NU, Leila Zerrougui, s’est entretenue le mercredi 30 Janvier avec la presse à Kinshasa pour annoncer le soutien de la Monusco au nouveau Chef de l’Etat de la RDC, Felix Antoine Tshisekedi qu’elle a rencontré le mardi dernier pour le féliciter.

« L’ACP » titre à sa une ‘’Les Etats-Unis prêts à soutenir les projets prioritaires du Président Félix Antoine Tshisekedi ‘’.Le journal signale qu’à l’issue d’un entretien hier entre le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis en RDC, Mike Hammer, le diplomate américain a indiqué que son pays est prêt à soutenir les projets prioritaires du Président Félix Antoine Tshisekedi. Cela en vue de l’amélioration des conditions de vie des congolais. Mike Hammer a aussi abordé des questions spécifiques liées aux bonnes relations existant entre Washington et Kinshasa.

‘’Kodjo et Nangaa chez Félix Tshisekedi’’ renseigne « Le Phare » à sa manchette. Le journal informe que le Président de la République, Félix Tshisekedi, a reçu en audience hier l’Ancien Secrétaire général de l’ex-Organisation de l’Union Africaine, le Togolais Edem Kodjo. Edem Kodjo a placé sa visite dans le cadre de la courtoisie pour le féliciter suite à son élection en qualité de 5ème Président de la République de la RDC. Par la suite, le Chef de l’Etat a également échangé avec les membres de la plénière de la Ceni, conduite par son président, Corneille Nangaa. L’entretien a porté essentiellement sur des préoccupations liées au processus électoral.

« L’ACP » écrit à sa 4ème page :‘’Le Président Félix Antoine Tshisekedi s’est entretenu avec la plénière de la CENI ‘’.Le journal révèle que le Président de la République ,Félix Antoine Tshisekedi ,a eu une séance de travail, à la cité du l’UA avec les membres de la plénière de la CENI conduite par son président ,Corneille Nangaa, venus lui faire le rapport de la suite du processus électoral en cours, notamment les élections indirectes des sénateurs, des gouverneurs et vice-gouverneurs. La centrale électorale a saisi cette occasion pour présenter au Chef de l’Etat les grandes préoccupations notamment le besoin d’un dépôt qui devra contenir tous les matériels recyclables à Kinshasa.
De son côté, « La Tempête des Tropiques » écrit à sa 2ème page : ‘’ Processus électoral : de nouvelles propositions à Nangaa’’. Le tabloïd informe que le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi, a accordé une audience de travail aux membres du bureau et de l’Assemblée Générale de la Ceni qui ont été conduits par leur président hier à la cité de l’OUA. Profitant de cette occasion, les membres de la Ceni ont fait part au nouveau Chef de l’Etat des préoccupations liées au processus électoral.

Par ailleurs, « La Prospérité » titre à sa 6ème page :’’ Bruno Tshibala : ‘’mon gouvernement a réussi à organiser les élections … félicitations au Chef de l’Etat élu’’. Le tabloïd indique que le Premier Ministre sortant Bruno Tshibala a lancé un message élogieux au 5ème Président de la RDC en lui souhaitant plein succès tout au long de son quinquennat. Sur ce, il se prévaut d’avoir réussi sous son mandat-né de l’accord politique du 31 décembre 2016 pour la formation d’un gouvernement d’Union Nationale, à accomplir les tâches qui étaient siennes notamment l’organisation des élections transparentes, démocratiques et inclusives.

« L’Observateur » martèle à sa une : « Vital Kamerhe : un Dircab vertébré ». Le quotidien note que Vital Kamerhe vient de prendre sa revanche sur l’histoire de manière resplendissante. Après plus de huit ans de traversée de désert, il revient aujourd’hui par la grande porte après les élections présidentielles qui ont vu le candidat du Cap pour le Changement (CACH), remporter la victoire. Conscient de l’immensité et de la délicatesse de la tâche qui l’attend, FATSHI a vite et bien fait de jeter son dévolu sur ce grand clerc de l’Etat pour en faire son Directeur de Cabinet.

Pendant ce temps au FCC, « L’Observateur » constate à sa 4ème page : « des tractations «houleuses au sein du FCC ». Le journal renseigne qu’avec 830 élus sur 1200 postes dans les différentes assemblées, la position du FCC est en théorie confortable. Mais cette coalition reste une plateforme électorale composée de dizaines de partis ou autres regroupements. Ce n’est pas un groupe parlementaire. Le ralliement de ses différentes composantes à une majorité n’est donc pas automatique.

« Le Phare » quant à lui, indique à sa 3ème page :’’Les gros poissons en ordre de bataille’’. Le journal constate que depuis la proclamation des résultats, le climat politique a pris une autre coloration au sein des différents camps sociopolitiques du pays chaque camp aligne ses prétentions sur la base des chiffres en sa possession, le ministre d’Etat Modeste Bahati, est l’un des gros poissons en position de force du fait que son regroupement politique AFDC/A détient le plus grand nombre des députés nationaux et provinciaux.

« La Prospérité » écrit à sa 8ème page « Justin Bitakwira : il ne faut jamais confondre la politique avec l’arithmétique’’. Le journal indique que Justin Bitakwira a dans une interview devant la presse réagi au schéma de Bahati Lukwebo en martelant qu’il appartiendra à l’autorité morale du FCC de savoir qui peut jouer tel ou tel rôle. Ce dernier, selon lui, proposera une répartition des postes de responsabilités politiques en tenant compte du nombre d’élus de chaque regroupent du FCC.

‘’Le ministre Kabwelulu fait marche arrière’’. signale « Le Phare » à sa 4ème page. Selon des informations parvenues au journal « le Phare », une mise en place pirate du comité de gestion et du Conseil d’Administration du CEEC, avait été opérée par le ministre Kabwelulu, le jour même où le nouveau Chef de l’Etat prêtait son serment constitutionnel. Cette décision avait provoqué un terrible tollé au sein du personnel de ce service spécialisé, en raison des anomalies y constatées, notamment l’authenticité douteuse de l’ordonnance présidentielle invoquée par ce membre du gouvernement. A en croire le quotidien, 48 heures après l’alerte donnée par journal, le ministre Martin Kabwelulu a décidé de faire marche arrière, en décrétant tout bonnement la surséance de ses arrêtés controversées.

« L’ACP » note à sa 6ème page ‘’La Monusco n’a pas constaté de fosses communes à Yumbi, selon Mme Leila Zerrougui ‘’.Après les tueries du 16 au 18 décembre 2019, la Monusco avait dépêché une mission de casques bleus et déployé des militaires qui sont encore là pour accompagner le processus et prendre en charge les populations jusqu’aux élections du mois de mars. La cheffe de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC, Mme Zerrougui, a précisé hier à Kinshasa que la délégation de la mission dépêchée à la cité de Yumbi, n’a pas constaté des fosses communes mais des tombes où les gens ont voulu couvrir les cadavres, dans le cadre d’une action humanitaire pour le respect aux morts.

« La Tempête des Tropiques » titre à sa 10ème page :’’ Les membres du CLC sortent enfin du maquis ‘’. Le journal informe qu’après avoir passé plusieurs mois dans la clandestinité, les membres du CLC sont finalement sortis du maquis pour reprendre une vie normale en organisant une messe d’action de grâce célébrée le mardi 29 Janvier 2019 à la paroisse Saint joseph de Matonge à laquelle Martin Fayulu a pris part.

‘’ Lamuka : l’ombre de la nouvelle opposition’’ note « La Prospérité » à sa une. Le tabloïd indique que le pouvoir de Félix Tshisekedi, tout frais qu’il est, risque d’avoir l’exacerbation de la coalition Lamuka de Martin Fayulu sur le dos dans les jours à venir. Certes, les têtes couronnées de la coalition née de l’accord de Genève, en Suisse, font planer un silence inquiétant depuis l’investiture de l’actuel Chef de l’Etat.

Revenant sur les échauffourées qui ont eu lieu à Lubumbashi, « La Tempête des Tropiques » note à sa 5ème page :’’ 4 officiers de la police devant la Cour Militaire du Haut Katanga’’. Le quotidien indique que quatre officiers de la police congolaise comparaissent depuis mardi 29 Janvier en procédure de flagrance à la Cour Militaire de Katanga pour leur implication présumée dans la mort des trois personnes dimanche 27 janvier 2019.

« Les agents ne jurent que sur le départ de Michel Kirumba » écrit « L’Observateur » à sa 6ème page. Les agents de la société Transport du Congo (TRANSCO) refusent de reprendre le travail tel qu’ordonné par le Président de la République, a déploré le DG de cette entreprise, Michel Kirumba. Les agents n’exigent que la tête du Directeur Général. Pour le DG Michel Kirumba, cette grève sauvage a été préparée par son adjoint et le vice-premier ministre des Transports, José Makila.

Toujours à ce sujet, « Le Phare » renseigne à sa 7ème page :’’Le DG de Transco suspendu !’’ Le journal informe que sur instruction du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, le Directeur Général de la société Transco, Michel Karumba, est suspendu de ses fonctions. Cette décision lui a été signifiée hier mercredi 30 janvier 2019 par le Vice-Premier et ministre des Transports José Makila.

‘’ Michel Kirumba suspendu ‘’ écrit « La Prospérité » à sa 3ème page. Le journal informe que sur instruction du Président de la République, le VPM et Ministre des Transports et Voies de Communication, José Makila a dans un communiqué suspendu le DG de la Transco Michel Kirumba de ses fonctions pour un grand plaisir des agents qui ne juraient que par son départ.

Dans le même registre, « La Tempête des Tropiques » note à sa 2ème page que les agents de la SCPT ex Onatra ont aussi manifesté devant leur bâtiment sur le boulevard du 30 juin pour réclamer les arriérés de salaires de plus de 4 mois pour Kinshasa et plus de 15 mois pour l’arrière-pays afin de solliciter l’implication personnelle du Chef de l’Etat , Felix Tshisekedi , pour résoudre ce problème.

II. ACTUALITES INTERNATIONALES
Gabon
« Le Phare » écrit à sa page internationale :’’Les dessous du dernier remaniement gouvernemental’’. Le gouvernement gabonais, mise en place le 12 janvier dernier, a été réaménagé sur décret présidentiel en date du 30 janvier, précisent les services de communication de la présidence.
Venezuela
‘’Maduro appelle l’armée à l’unité, Guadio lui de se rebeller’’. note « Le Phare » à sa 14ème page. Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a appelé hier l’armée à se mobiliser et s’unir face aux appels à la rébellion des Etats-Unis et de l’opposant Juan Guadio, autoproclamé président, qui organise une nouvelle manifestation.

‘’Maduro se dit prêt à discuter avec l’Opposition’’ note « La Tempête des Tropiques » à sa 8ème page. Le tabloïd indique qu’à l’aube d’une nouvelle journée de manifestations de l’opposition, le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré mercredi être disposé à mener des pourparlers avec l’opposition , avec la participation de médiateurs internationaux mais exclu la tenue d’un scrutin présidentiel avant la fin de son mandat en 2025.
Angola
‘’ Des obsèques nationales pour Savimbi’’ note « La Tempête des Tropiques » à sa 6ème page. Le journal indique que les obsèques du défunt chef de la rébellion angolaise de l’Unita, Jonas Malheiro Savimbi pourront être organisées le 06 avril prochain où l’on pourra procéder à son inhumation conformément à sa dernière volonté au cimetière de Lopitanga où sont également enterré ses parents.
Cote d’Ivoire
« L’ACP » annonce à sa 31ème page :‘’les avocats de Laurent Gbagbo et Blé Goudé réclament la libération immédiate de leurs clients ‘’.Le journal souligne que les avocats de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et de l’ex-leader des jeunes patriotes, Blé Goudé ont rendu mardi 29 Janvier leur mémoire et réclament la libération immédiate de leurs clients. La défense rappelle que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés de crimes contre l’humanité, le 15 Janvier dernier, et que ce jugement en fait des hommes libres qui ont le droit de se déplacer
États-Unis
« Le Phare » écrit à sa 15ème page :’’Trump traite les chefs du renseignement américain de naïfs’’. Les mots surprennent dans la bouche d’un président américain, Donal Trump a accusé mercredi les chefs de ses propres services de renseignements d’être naïfs après avoir été contredit par ces derniers sur plusieurs axes majeures de sa politique étrangère.

SERVICE DE LA COMMUNICATION ET PRESSE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *