L’OCC déjoue une importation de farine non conforme dans le Bas-Congo

Encore une fois, les opérateurs véreux ont failli réussir à faire entrer des produits impropres sur le marché congolais. Malheureusement pour eux, l’œil de l’Office Congolais de Contrôle a décelé la supercherie.

Plus de cinq tonnes de farine de maïs « Gazetta » et quinze cartons de whisky « Samarino » en sachet appréhendés par les inspecteurs de conformité de l’OCC à LUFU à 100 km de Matadi, ont été incinérés le vendredi dernier dans cette contrée devant les autorités de la circonscription et des magistrats du parquet de Mbanza-Ngungu.

S’agissant des sacs de farine de maïs, l’analyse organoleptique a suffi aux experts pour déclarer par simple observation visuelle la non conformité de ces produits. Les dates de fabrication et de péremption étaient grossièrement trafiquées.

Quant à ce qui concerne les cartons de whisky en sachets, ils sont tombés simplement sous le coup des arrêtés interministériels n 004/CAB/MIN-ECO/2007 et 001/CAB/MIN/IND/2007 du 12 avril 2007 portant interdiction du commerce d’alcools, eaux de vie et liqueurs conditionnés dans les sachets et 001/CAB/MIN/IPME/2012 et 003/CAB/MIN/ECO & COM/2012 portant interdiction de fabrication, d’importation et de commercialisation des emballages non biodégradables.

En effet, le Ministre de l’Industrie, Petites et Moyennes entreprises a signé le 15 février 2013 un communiqué officiel portant à la connaissance du public qu’à l’exception des produits pharmaceutiques, la vente en sachets des produits tels que les fruits et divers légumes, l’eau, les liqueurs et autres est strictement prohibée sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

Jean Paul Kasongo.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *