Le lundi 20 février 2017 a eu lieu à l’hôtel Béatrice, la signature du contrat de performance entre le Ministère du Commerce Extérieur et la Direction Générale de l’Office Congolais de Contrôle. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie M. BAHATI LUKWEBO, ainsi que de plusieurs autres membres du gouvernement.

Le contrat de performance qui a été signé entre Le Ministère du Commerce Extérieur, représenté par S.E. Monsieur le Ministre Aimé BOJI SANGARA BAMANYIRWE, et l’Office Congolais de Contrôle, représenté par son Directeur Général Monsieur RISASI TABU wa M’SIMBWA, vise à garantir la bonne exécution du budget 2017 de l’OCC.

Ce contrat s’inscrit dans la vision managériale de l’OCC contenue dans les orientations de la politique générale pour l’exercice 2017 du Conseil d’Administration qui demeure, sa reconnaissance internationale progressive comme organisme compétent d’évaluation de la conformité pour un maximum de ses prestations, conformément aux référentiels normatifs suivants :

  • Norme ISO/CEI/17020, en ce qui concerne les activités d’inspection ;
  • Norme ISO/CEI/6265, s’agissant de la certification ;
  • Norme ISO/CEI/17025, pour les essais et étalonnages.

Il intègre les principaux axes stratégiques, des objectifs spécifiques ainsi que les actions à mener de la tranche annuelle 2017 du plan de redressement et de développement quinquennal de l’OCC à savoir :

  1. La rationalisation soutenue de la gestion et la préservation autant que possible des équilibres financiers de l’Office ;
  2. Le renforcement privilégié des capacités et des moyens logistiques dans les secteurs des activités ;
  3. Le développement accru de nouveaux créneaux, notamment par l’effectivité du contrôle environnemental, l’inspection des hydrocarbures, de nouvelles inspections techniques et métrologiques, l’expansion du commissariat d’avaries ;
  4. L’optimisation de l’ensemble des activités du mix-marketing, en vue notamment d’améliorer la qualité des services,
  5. L’affermissement de l’éthique et de la déontologie professionnelle en favorisant l’émergence de la culture d’entreprise et d’excellence au sein de l’Office,
  6. Le soutien du programme de certification et d’accréditation de l’Office.

Il s’articule sur quatre (4) titres et reprend les éléments ci-après :

  • La politique générale et les orientations spécifiques telles que définies par le Conseil d’Administration ainsi que la synthèse des objectifs globaux et spécifiques retenus dans le programme budgétaire 2017 ;
  • Le budget d’exploitation sous forme du compte de résultat prévisionnel ;
  • Le tableau de la répartition de la valeur ajoutée ;
  • Le budget d’investissement, indiquant le coût et les moyens de financements ;
  • Le budget de trésorerie reprenant les encaissements et les décaissements ;
  • La contribution au financement du budget de l’Etat.

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????